third
Mai 2019

Numéro Deux

Retrouvez le numéro deux de Third : À la recherche de la Smart City

Third | Mai 2019

À la recherche de la Smart City

EDITO

 
Expression à la mode et indéfinissable, la Smart City ponctue presque toutes les discussions sur l’impact du numérique dans nos vies urbaines. Il était donc naturel que la revue Third s’essaie à mieux appréhender cette notion, tout en conservant l’approche pluridisciplinaire qui la guide.

Chacun à leur façon, les contributeurs de ce numéro creusent l’idée que la Smart City est un idéal, une forme de rêve collectif dans lequel ceux qui composent une ville (le citoyen, le politique et l’entrepreneur) tireraient profit de toutes les mutations résultant de la révolution numérique : des villes mieux organisées, plus fluides, plus justes, où il ferait bon vivre.

Où en est ce projet aujourd’hui ? Sous quel angle peut-on réellement l’appréhender ? Quelles sont les forces qui le façonnent ? Quels changements aura-t-il sur nos vies ? Voulons-nous vraiment d’une Smart City ?

Pour tenter d’anticiper le futur, nous devons d’abord regarder derrière nous : c’est l’objet de notre entretien avec Alain Beltran (Directeur de recherches au CNRS et agrégé d’histoire), qui nous explique pourquoi cette idée de Smart City n’est pas si nouvelle à l’échelle historique.

Jean Haëntjens (Économiste et urbaniste) nous propose ensuite un décryptage du projet des géants du numérique qui se cache derrière la ville intelligente ainsi que des risques qu’il fait peser sur l’idée classique que nous nous faisons de la gouvernance des villes.

L’article de Carine Staropoli (Professeur associée à l’École d’économie de Paris) et Benoit Thirion (Associé du cabinet de conseil Altermind) approfondit la thématique de la gouvernance de la Smart City en présentant les mécanismes qui seraient selon eux les plus appropriés pour administrer la ville de demain.

Changement d’approche et de discipline avec Catherine Ramus (Ingénieure Designer chez Orange Labs), qui nous présente son travail précis et émouvant de matérialisation des données personnelles dans l’espace urbain, afin d’en comprendre l’importance et la portée.

Puis, Stéphane Bloquet (Chief Operating Officer de SeetyZen) nous livre son point de vue d’entrepreneur sur les objectifs qui devraient guider la Smart City et les entreprises privées qui participent à sa construction.

Nous entamons ensuite une plongée dans les mécanismes clés de la ville de demain, en commençant par la mobilité. Joël Hazan, Hind El Abassi Chraibi et Nikolaus Lang (Membres du Boston Consulting Group) nous offrent leur vision du modèle de Mobility as a Service (MaaS) et de ses promesses.

Vient ensuite naturellement la question de l’énergie qui est abordée par Christophe Defeuilley (Chercheur affilié à l’École Urbaine de SciencesPo Paris) avec une analyse de la nécessaire ré-organisation des territoires, eu égard à l’importance du défi énergétique que représente la Smart City.

Pour compléter cette vision, Isabelle Baraud-Serfaty (Ibicity), Clément Fourchy (Espelia) et Nicolas Rio (Partie Prenante) nous expliquent à quoi pourrait ressembler un modèle économique vertueux dans la « ville service » de demain, où le rôle des pouvoirs publics devra nécessairement évoluer.

Vivre la Smart City comme un projet de mégalopole est réducteur, comme nous le démontre Cédric Verpeaux (Responsable des investissements innovants à la Caisse des Dépôts) en analysant la manière dont l’innovation devrait être d’abord être appréhendée et financée à l’échelle des collectivités territoriales.

L’entretien avec Bernard Landau (Architecte voyer honoraire de la ville de Paris) nous invite ensuite à changer de point de vue sur la ville intelligente en insistant sur la place importante, passée et à venir, de la rue et de la voirie dans un espace urbain.

Face aux mutations de cet espace urbain, Jean-Bernard Auby (Professeur de droit public émérite de SciencesPo Paris) partage ses réflexions sur les changements de notre rapport à l’espace public, ce qui exige des adaptations majeures du droit public.

C’est avec joie que nous accueillons, dans ce voyage au cœur de la Smart City, la vision artistique de Damien MacDonald (Auteur, artiste et commissaire d’expositions) qui offre un dessin et un propos soulignant les tensions que le projet de ville intelligente n’effacera pas mais exacerbera.

Enfin, Parallel Avocats vous présentera des éléments de réflexions juridiques sur ce qui constitue la clé de voûte de la construction et de la régulation de la Smart City : les données et les libertés publiques.

Nous adressons nos chaleureux remerciements à chacun des contributeurs et espérons que les lecteurs trouveront la lecture de ce numéro aussi passionnante que l’a été sa conception pour l’ensemble de notre équipe.

Nous serons ravis de poursuivre les échanges sur les numéros passés et à venir de Third avec ceux qui le souhaitent (welcome@parallel.law).

Arthur Millerand & Michel Leclerc Associés fondateurs de Parallel Avocats
www.parallel.law

partager cet article
Partager sur

Ce site utilise des cookies d'audience afin d'améliorer la navigation et les fonctionnalités.