third
Novembre 2018

Numéro Un

Retrouvez le numéro un de
Third : qui gouverne les
algorithmes ?

Third | Novembre 2018

Qui gouverne les algorithmes ?

EDITO

 

Avec cette question inquisitoire, la revue THIRD invite le lecteur à s’interroger sur cette réalité technologique qui envahit toutes les dimensions de notre vie. Derrière ce titre, l’objectif de ce numéro est de permettre à chacun « d’apprivoiser » les algorithmes dans les opportunités qu’ils créent mais aussi dans les défis qu’ils posent et dans les dangers qu’ils cachent.

Pour sortir des limites des approches mono-disciplinaires, nous avons choisi d’appréhender le sujet en réunissant des experts de différents domaines afin de donner aux algorithmes une attention à la hauteur de la dimension qu’ils ont pris dans nos sociétés.

Il faut commencer par le début en donnant la parole à Daniel Le Métayer (directeur de recherches à l’institut national de recherche en informatique et en automatique) qui nous expliquera pourquoi il est possible et nécessaire de gouverner les algorithmes.

Ce propos est suivi du témoignage de Tristan Nitot (VP Advocacy chez Qwant) sur les dangers des algorithmes pour le respect de la vie privée et sur l’impératif que représente la sauvegarde d’internet comme zone de liberté.

Cette incitation à la vigilance donne un éclairage intéressant aux propos de Nicolas Bustamante (CEO et co-fondateur de Doctrine) qui nous livre sa vision d’entrepreneur à la tête d’une société éditant des algorithmes qui visent à transformer le rapport « Homme / Machine » en décuplant les facultés humaines sur le marché du Droit.

Pour apporter un éclairage différent sur la place des algorithmes dans l’entrepreneuriat, Laurène Tran (enseignante au sein de l’École des Affaires Publiques de Sciences Po Paris) viendra déconstruire le « mythe de l’algorithme tout puissant » en expliquant qu’on ne construit pas une stratégie d’entreprise uniquement sur un algorithme.

Nous explorerons alors l’impact réel, potentiel ou supposé – des algorithmes sur certains cas particuliers. Les vues de Matthieu Cornette (grand maître international d’échecs depuis 2008 et champion de France 2016) sur le bouleversement de son sport précéderont les analyses de Frédéric Marty (CNRS – GREDEG – Université Côte d’Azur) sur les possibles pratiques anti-concurrentielles découlant de l’utilisation d’algorithmes et le décryptage du fonctionnement de l’algorithme public « Parcoursup » par Guillaume Ouattara (journaliste Campus-Channel).

Grâce à Éric Bothorel (député des Côtes d’Armor), et Carole Vachet (adjointe au chef du bureau Épargne et Marchés financiers – Direction Générale du Trésor) nous comprendrons comment, respectivement, le législateur et l’administration appréhendent l’innovation et entendent réguler des phénomènes technologiques complexes.

Les pouvoirs publics sont au cœur d’initatives visant à comprendre la révolution des algorithmes. Cette approche sera décrite par Jacques Serris et Ilarion Pavel (ingénieurs des Mines et membres du Conseil général de l’économie) dans un article consacré à la régulation et aux actions pratiques récemment prises pour gouverner les algorithmes.

Enfin, Parallel Avocats sera ravi de partager ses vues sur la naissance d’un droit des algorithmes, discipline nouvelle en pleine croissance et dont l’avenir s’annonce passionnant.

Nous remercions chaleureusement chacun des contributeurs à ce numéro de THIRD et souhaitons aux lecteurs d’y trouver matière à réflexion et débats.

Nous serons ravis de poursuivre les échanges sur ce numéro de Third (welcome@parallel.law).

Arthur Millerand & Michel Leclerc
Associés fondateurs

Parallel Avocats
www.parallel.law

partager cet article
Partager sur

Ce site utilise des cookies d'audience afin d'améliorer la navigation et les fonctionnalités.